Votre panier
Mon compte

<span>UNPI</span> 33UNPI 33

UNPI 33 - Bordeaux
Chambre des Propriétaires et Copropriétaires de Bordeaux, de la Gironde et de Dordogne

L'Edito du Président UNPI 33

La demande a été déposée, mais elle est IRRECEVABLE  ! !

Dans le précédent éditorial j’évoquais le projet de Bordeaux Métropole de mettre en place l’encadrement des loyers sur l’ensemble des communes de la Métropole. Comme de nombreux maires y sont opposés, la demande s’était réduite à 8 communes, et finalement la demande a été déposée pour la seule ville de Bordeaux car elle serait la seule ville répondant aux critères prévus par la loi pour la mise en place de ce dispositif.
L’étude de ces critères montre que la ville de Bordeaux ne répond pas à la moitié d’entre eux, et nous menons actuellement des actions pour faire échouer la mise en place de ce carcan attentatoire à la liberté.

Si nous résumons la situation actuelle, nous constatons que les loyers baissent en €uros constants dans la métropole, comme le montre l’observatoire des loyers depuis plusieurs années, et dans le même temps le nombre de logements neufs livrés est très important, donc les loyers restent accessibles et conformes aux ressources des locataires, alors pourquoi vouloir mettre en place cette réglementation ?
La réponse est simple : REGLEMENTER ou TAXER est très simple et rapide, et cela donne l’impression aux électeurs que les élus agissent et tentent de résoudre les problèmes.
Et puisque cela ne les résoudra pas, il suffira d’expliquer que les bailleurs n’appliquent pas cette réglementation !
Mais quel est le principal problème ? C’est le manque de logement ! Et même si le nombre de constructions est élevé, il reste inférieur au nombre de nouveaux habitants. Il existe pourtant des réservoirs de logements rapidement mobilisables, mais il faut que le bailleur y trouve son intérêt et pour cela il faut moins de taxes et moins de réglementation !

Dans le domaine de la copropriété, la crise que nous traversons aura permis la mise en place d’assemblées générales avec une participation à distance en vidéo, mais aussi par correspondance. Les conseils syndicaux doivent s’emparer de ces nouvelles dispositions et travailler avec le syndic pour les mettre en place. L’UNPI 33-24 peut vous y aider.

A l’aube de 2021, je vous souhaite une excellente année, une très bonne santé afin d’avoir l’énergie de réaliser vos projets, beaucoup de bonheur dans vos vies personnelles, familiales et professionnelles. Que cette énergie vous permette aussi de “changer ce qui peut être changé, de supporter ce qui ne peut l’être et la sagesse de discerner l’un de l’autre”.
Je souhaite aussi moins de réglementations inutiles.

Denis JACQUES
Président de l'UNPI 33-24