Votre panier
Mon compte

<span>UNPI</span> 33-24UNPI 33-24

UNPI 33-24
Chambre des Propriétaires et Copropriétaires de Bordeaux, de la Gironde et de Dordogne

L'Edito du Président UNPI 33

Soyons nombreux pour contrer la folie réglementaire et législative !

Le trimestre dernier je vous demandais d’être nombreux pour contrer la folie réglementaire. Elle était si consistante que j’en oubliais celle de la taxation, qui est en gestation permanente, et qui a éclos en novembre sous la forme d’un projet de nouvelle taxe spéciale à laquelle seraient assujettis tous les propriétaires soumis à la taxe foncière, à la taxe d’habitation sur les résidences secondaires et à la CFE, compte tenu des retombées économiques attendues. Une fois de plus, les locataires en sont exclus, ainsi que les organismes d’HLM, soit près de la moitié de la population.

Nous sommes favorables au développement des infrastructures, cependant il faut que leur financement soit assuré par tous à hauteur de la capacité contributive de chacun, laquelle n’est pas définie par la seule propriété.

Nous avons aussitôt réagi, comme nous l’avions fait pour l’encadrement des loyers début 2021.

Je ne connais pas le sort réservé à cet amendement au moment où j’écris ces lignes.

Il en est de même de la décision du Conseil d’Etat amené à statuer sur notre demande de suspension du décret ministériel de mise en place de l’encadrement des loyers à Bordeaux.

Il nous appartient à tous de faire en sorte que l’appréciation portée sur les propriétaires immobiliers, fonciers ou d’entreprise soit plus juste. La capacité contributive ne se mesure pas au seul statut de propriétaire.  De même chacun de nous peut véhiculer l’image de propriétaires immobiliers pratiquant des loyers justes et qui n’augmentent pas, conformément à la réalité. A défaut, l’encadrement des loyers en place depuis 75 ans sur les loyers de terres agricoles (l’encadrement du montant du fermage) sera appliqué partout en France, sur tous les logements, ainsi que certains candidats à l’élection présidentielle le demandent.

« Fier d’être propriétaire », de contribuer ainsi à loger nos concitoyens, et de se loger soi-même. C’est l’un des objectifs que j’ai accepté en demandant le renouvellement de mon mandat de Président de la Chambre des Propriétaires de Bordeaux, de la Gironde et de la Dordogne, et en acceptant celui de Président de l’URPI Nouvelle Aquitaine.

Les administrateurs, les salariées de l’UNPI 33-24 et moi-même vous souhaitons une très bonne année 2022, et la réussite de vos projets personnels, familiaux et d’entreprise.

Denis JACQUES

Président UNPI 33-24

Président URPI AQUITAINE