Votre panier
Mon compte

<span>UNPI</span> 33UNPI 33

UNPI 33 - Bordeaux
Chambre des Propriétaires et Copropriétaires de Bordeaux, de la Gironde et de Dordogne

Communiqué de Presse

BORDEAUX N’EST PAS ELIGIBLE A L’ENCADREMENT DES LOYERS 

Les faits :
Même le Maire de Bordeaux , Monsieur HURMIC, le reconnaît « On a beaucoup construit à Bordeaux : 3 500 logements par an … Les besoins sont de l’ordre de 2 500 logements par an à Bordeaux. » tels sont les mots tenus par M. Pierre HURMIC, Maire de Bordeaux, lors de son interview du 7 janvier à TV7.

Que dit la loi ?
La loi Elan qui instaure la possibilité de l’encadrement des loyers, par son article 140, précise : « Sur proposition du demandeur … lorsque les conditions suivantes sont réunies : ….

3° Un taux de logements commencés, rapporté aux logements existants sur les cinq dernières années, faible ; »


Conclusion:

LORSQUE DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES IL EST CONSTRUIT DANS UNE VILLE UN NOMBRE DE LOGEMENTS SUPÉRIEUR DE 40% AUX BESOINS, IL N’EST PAS POSSIBLE DE DIRE QUE LE TAUX DE LOGEMENTS COMMENCÉS EST FAIBLE. DONC BORDEAUX NE PEUT PAS METTRE EN PLACE L’ENCADREMENT DES LOYERS.

M. Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux, cite par ailleurs plusieurs chiffres sans citer ses sources : 60% d’augmentation des loyers entre 2012 et 2018 au début de l’interview, et 20% à la fin ! 18% de diminution de surface ces 4 dernières années ! Or l’observatoire des loyers, qui mène son enquête annuelle depuis 2015 seulement, ne donne aucun chiffre sur l’évolution des loyers.
Nous, UNPI 33-24, calculons une évolution inférieure à l’IRL en mesurant l’évolution des loyers médian indiqués par l’observatoire des loyers.

L’UNPI n’a pas peur de la mise en place de l’encadrement des loyers, mais nous n’en voulons pas car il n’est pas justifié.

Nous préparons un dossier qui sera envoyé au ministre du logement, pour prouver que Bordeaux n’est pas éligible à l’encadrement des loyers.

Denis JACQUES
Le Président

Télécharger les fichiers